Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

___________________________
Accueil

___________________________
Le réseau miniature

___________________________
Pimpoux-Debat

___________________________
Autres réalisations

___________________________
Pas à pas

___________________________
Photos au bord des voies

___________________________
Photographie 

___________________________
Liens

___________________________
Présentation

___________________________
Contact

___________________________

 

Votre compte est bon


Vous êtes le ème
 visiteur à Pimpoux-Debat!
/ / /
Les modules

Le plan finalisé, la construction du réseau proprement dit peut enfin débuter. Mais avant d'attrapper la scie sauteuse, il m'a fallu passer du temps à la table à dessin (table à desseins??). Eh oui, on beau savoir où poser la voie et installer les bâtiments, il faut une base solide et bien étudiée, surtout si on veut avoir un réseau facilement démontable. De plus, le soin apporté à la réalisation comptera beaucoup dans le résultat visuel final mais aussi dans le fonctionnement du réseau.

Le réseau de Pimpoux a donc été conçu en trois modules, deux de 120 cm et un de 90 cm, structurés en caissons de contreplaqué de 10mm.
La construction en caissons apporte bien des avantages: rigidité, espace disponible dessous pour loger la partie technique ainsi que du relief négatif.
La face avant a été dessinée comme une coupe géologique et me guidera ensuite lors de la mise en place du relief; la palteforme des voies a été découpée là où le relief sera négatif, c'est à dire inférieur à la plateforme elle-même.
Pour éviter les déformations dûes au travail du bois, des traverses de renfort ont été installées sous la plateforme, 2 pour les modules de 120 cm, une pour le module de 90.

Le dessin ci-dessous reprend le principe de construction des caissons de modules.
A gauche se trouvera du relief positif tandis qu'à droite il sera négatif. La plateforme et l'interface ont été découpées en conséquence.
Caisson-CP.jpg

Le travail du contreplaqué a été fait de manière très classique: découpé à la scie sauteuse puis collé et vissé.
Les angles ont été renforcés avec des tasseaux.

Angle-avec-tasseau.jpg


ATTENTION: dans les angles il y a forcément une planche qui chevauche l'autre. Ne pas oublier de compter l'épaisseur du contreplaqué dans le tracé des plans et de ne pas se tromper au montage!

Le piètement.

Pour éviter la "vue d'avion" du réseau, j'avais choisi de disposer la plateforme de a voie à 1,30m du sol. Pour celà, chaque module repose sur quatre pieds en tasseaux.
Les pieds avant prennent place derrière la façade du réseau et sont fixés de manière amovible et réglable dans un fourreau. Ce fourreau est constitué de deux tasseaux coiffés d'une plaque en contreplaqué, fendue par une rainure dans le sens de la hauteur.
Une vis plantée dans le pied, coulisse dans cette rainure et le serrage se fait avec un écrou a oreilles et une rondelle.

Fixation-pieds.jpg


Les pieds arrières sont directement vissés à l'arrière des modules, empêchant malheureusmeent tout réglage.
Ces pieds dépassent des modules pour soutenir les caissons d'éclairage.


L'éclairage

Pour profiter pleinement des détails et obtenir un meilleur réalisme, le réseau doit posséder son propre éclairage. A Pimpoux Debat, ce sont 5 tubes fluos de 50cm qui s'en chargent. Ils sont fixés au dessus du réseau, vers l'avant, dans des caissons attachés aux pieds arrières.
Les pieds montent plus haut que les caissons afin d'y suspendre des haubans pour soutenir la partie avant avant des caissons d'éclairage, comme l'indique ce schéma:
Caisson-eclairage.jpg


L--clairage.jpg

J'ai pratiqué une ouverture dans le bandeau supérieur du module du milieu pour que le nom du réseau y apparaisse par transparence.

Bandeau-eclairage-web.jpg

Ouverture éclairage


La menuiserie enfin terminée. On peut y voir les différents éléments de la structure par les ouvertures pratiquée pour le relief négatif.

Fin-de-la-premi-re-partie-de-la-menuiserie.jpg

Des ouvertures taillées dans la plateforme et bouchées par une plaque de contreplaqué vont servir de fondations aux bâtiments. Le pourtour sera bouché à l'enduit pour éviter tout jour disgrâcieux.
3-vue-rapproch-e-du-module-3.jpg

Le réseau en place avec ses couvercles d'éclairage. Le bas des bandeaux supérieurs avant est situé 50cm au dessus du niveau de la voie.
Le-bandeau-d--clairage-1.jpg

menuisier.gif      L'avis du menuisier:

La technique archi classique de construction ne m'a pas posé de problème particulier (parfois de poids et d'encombrement vu que j'étais seul à travailler). Mais cette conception ne me convient finalement pas. Le système de couvercle amovible pour l'éclairage représente du poids et du volume pour le transport puisque le réseau doit aussi être protégé par des caissons fermés
Inclure l'éclairage puis un fond de décor à la plateforme du réseau permet d'économiser du bois, du poids, du volume pendant le transport et gagne en solidité. Et fini les pieds de 2m de haut!
D'ailleurs, miantenant, tous les beaux réseaux sont comme ça.


Le contreplaqué a représenté la première grosse dépense pour le réseau: environ 100€ de bois ont été nécéssaires pour l'ensemble des modules.




Partager cette page

Repost 0
Published by